Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Les amis de Sacha Distel

SACHA SANS B.B. SEDUIT MARSEILLE

Sacha Distel a conquis Marseille. “Après un crochet” au Portugal, il fait une tournée dans le midi de la France. Très vite, il est devenu familier, sur le vieux port, avec les “partisanes” et les maraichères qui disent en le voyant : “Té ! Voilà le beau Sacha”. Il leur a fredonné sa chanson nouvelle : “Scou bi Dou”, qui les a bouleversées. Il y est question (précisément) de de pommes et de poires. Sacha parcourt la grande cité maritime après son tour de chant à l’Alcazar. Son succès est grand : il a perfectionné sa technique et il est en train de devenir un remarquable “crooner” peut-être pour combler B.B. qui tourne Babette à Paris. 

*******************

Du jazz aux maraichères il n’y a qu’un pas. Les “oignons” de Bechet et de Luther sont encore présents dans toutes les mémoires. Sacha, de passage à Marseille, est venu au marché du vieux port découvrir une autre plante potagère. La ligne mélodique viendra d’elle-même.

Le jeune et beau guitariste de jazz devient l’idole des jeunes filles en mal de romantisme depuis son idylle avec Brigitte. Elle l’enchante, il la chante, et cela charme les foules, à Marseille comme ailleurs. Ces succès provoquent son sourire : il est heureux de vivre.

*******************

 

“Ce n’est n’est pas de la rascasse !” Sacha que le frétillement du poisson semble effrayer est de l’avis du commerçant. “Té, c’est de la dorade !”

RADAR n° 522 - Sacha Distel à Marseille

Sacha Distel s’intéresse aux filets. Il se passionne pour la pêche. Il est enthousiasmé par le vieux port. Même un marin peut être “fan”

Commenter cet article