Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Isabelle

“Pilote” a pensé qu' après vous avoir enseigné "le scoubidou", je pourrais peut être chaque semaine venir vous parler musique... devenir en quelque sorte votre “pilote” dans le domaine musical, et notamment vous guider dans le royaume du jazz.

L' idée me plaît. Je ne saurait vivre sans musique. Vous non plus d' ailleurs. La musique fait partie de tous les âges de la vie : on commence par une berceuse, on s' agite tout-petit sur des airs de rondes enfantines, on apprend à lire en chantant... C' est très important de chanter (même quand on n' a pas de voix !) : en prenant son bain ou sa douche, en se rasant quand la barbe commence à pousser... On fredonne et tout va mieux. J' ai souvent pensé que si, au lieu de se mettre en colère pour une raison ou une autre, on fredonnait dans son for intérieur "Scoubidou", par exemple, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. (La colère ne mène jamais à rien, vous rend malade, et de plus, elle vous enlaidit...)

Donc la musique est indispensable à l' être vivant. D' aussi loin qu' on se souvienne, elle a accompagné les gestes de l' homme et il est probable que la première manifestation de l' être humain a été de remercier le ciel, du geste et de la voix. C' est ainsi qu' est née la première chanson. Nous ne pouvons, bien entendu, que l' imaginer : les plus anciens documents sonores ne datent que du siècle dernier (comme vous le savez, c' est en 1877 qu' un savant - qui était un poète - Châles Cros, inventa le phonographe. Je vous raconterai peut-être sa merveilleuse histoire, un jour).

Mais, dans la discographie actuelle, il y des enregistrements de peuplades primitives, qui peuvent vous donner une idée des premiers chants de l'homme par lesquels il traduisait ses joies, ses peines, ses espoirs, ses malheurs.

Nous en reparlerons, la semaine prochaine.

Source : Revue PILOTE n° 18 (25 février 1960)

Suivez-moi au royaume de la musique
Suivez-moi au royaume de la musique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article