Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Dominique

Voila cinq ans que tu nous a quitté, nous laissant seuls, nous les admirateurs de toujours, mais nous ne t' oublions pas, la preuve voila ce que j' ai trouvé pendant la saison d' hiver à Megève où comme toutes les années je passe mes vacances d' hivers.

Le Journal  "LE COLLECTOR DE MEGEVE" avait pour titre FRANCINE ET SACHA DISTEL 5O ans d' histoire.

A l' intérieur de ce journal distribué dans les magasins de la ville il y a plusieurs articles : un sur l'Esquinade de Megève "L'esquinade les années d' insouciance" où nous retrouvons des photos de SACHA (cela fera l' objet d' un autre billet).
 
La Une du journal est consacrée au mariage de Sacha avec Francine.

FRANCINE & SACHA DISTEL ...

... Mariage intime et médiatique :

 
 
Au mois de janvier 1963, le cœur de Megève et des Megèvans bat au rythme de celui des jeunes amoureux les plus célèbres du moment : Francine Bréaud (championne de ski) et Sacha Distel (au sommet de sa carrière et de son charme légendaire) vont unir leur destin.
 
C' est l'évènement le plus suivi de cet hiver-là. Les couvertures de Paris-Match se multiplient. L'ironie est que Sacha Distel a appris à skier entre sa 1ère et sa 2ème rencontre (et son coup de foudre) avec Francine, qui s' est alors dit qu' elle n' avait pas de chance de tomber amoureuse d' un piètre skieur, elle qui faisait partie de l' élite du ski alpin.
 
A ceux qui ne donnaient pas cher de cette union improbable, 40 ans de mariage et 2 enfants, vont leur donner défaut, avec  toute la gentillesse et la compréhension que l' on connaît de la part de Francine, pour que l' amour ait le fin mot comme il eut le premier.
 
Sur ces quelques clichés, on retrouve le paradoxe d' une époque où les célébrités côtoyaient Monsieur Tout-le-monde. Si des dizaines de photographes et des centaines de curieux étaient présents, c'est également avec respect qu' ils ménageaient au jeune couple les moments d' intimité à la Mairie ou chez Roger Urbini, ami fidèle parmi les fidèles.
 
Voila Sacha ce que l' on peut encore lire après toutes ces années. 

Commenter cet article