Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maryvonne

Billet publié initialement le 2 août 2007

Rencontre avec Monsieur Nô

Au mois de juillet je lis dans mon journal régional la petite annonce suivante : "monsieur Nô enchantera votre soirée. Il est entré dans l'orchestre des"Collégiens" reformé, façon Ray Ventura, par Sacha Distel" etc.
Je ne pouvais pas rater ce spectacle en plein air donné par la ville d'Issoudun.

Rencontre avec Monsieur Nô

Une petite fête entre amis était le titre de la soirée et ce fut vraiment la fête pour petits et grands. Jean Nô, de son vrai nom, nous a donné un spectacle festif et convivial.
Il a été l'auteur fétiche de Joe Dassin, Serge Reggiani, Michel Fugain ou Gilbert Bécaud. Puis il fut animateur sur Canal J et il est apprécié par les enfants, les parents et les enseignants.

Source photos : collection personnelle

Source photos : collection personnelle

A la fin, après la séance d'autographes, j'ai joué à la journaliste.
 
- Monsieur Nô, j'ai lu que vous aviez fait partie des "Collégiens" avec Sacha Distel, pouvez-vous me parler de lui ?
-En effet, j'ai travaillé sept ans avec Sacha, nous avons fait des tournées en France, (à l'Olympia), au Québec...
- Comment êtes-vous entré dans l'orchestre ?
- Sacha m'avait vu dans un cabaret, il a envoyé son chef d'orchestre pour me faire passer une audition : en trois minutes j'étais embauché. Il m'a laissé un numéro de téléphone pour, dès le lendemain, me faire tailler un costume blanc pour entrer dans le groupe.
- Et cela s'est passé aussi vite ,
- Oui, à ma grande surprise
- Comment était Sacha ?
(il sourit et son visage s'éclaire à ce souvenir)
- Sacha était un type formidable. Lui, la vedette, il savait se mettre en retrait. Par exemple il m'a laissé chanter seul des chansons de Charles Trenet. Il me présentait comme si j'étais son égal. J'ai passé de très bonnes années dans ce groupe.
- l'aviez-vous revu ?
Je l'ai revu deux ans avant sa disparition. C'était un type bien et généreux.
- Merci Monsieur.

Vous pouvez également consulter le site Internet de Monsieur Nô

http://www.monsieurno.com/

Commenter cet article